Swaks

Il vous arrive de tester le bon fonctionnement de serveurs SMTP [FR]? Pour cela vous vous embêtez à utiliser telnet et à dialoguer avec vos dix doigts en rentrant les commandes grâce au clavier? J'ai la solution : swaks [EN]

Cet acronyme cache un couteau suisse SMTP [FR] en ligne de commance et surtout en Perl [FR], permettant de tester les fonctionnalités comme le fonctionnement d'un MTA [FR], en long en large et en travers. Particulièrement pratique dans le cas de commande un peu plus compliquées qu'un simple envoi de mail sans options, pour l'authentificiation à l'envoi par exemple, ou bien pour l'utilisation du TLS [FR].

Indispensable à tout administrateur système!

Merci à Stéphane Dutot [FR] de m'avoir fait découvrir cet outil dont je me sert désormais quotidiennement.

A noter que son installation sous Debian est des plus simples, vu qu'il est disponible sous forme de paquet. Aller, le descriptif de ce dernier :

8:28 root@iguzki ~# apt-cache show swaks
Package: swaks
Priority: optional
Section: mail
Installed-Size: 116
Maintainer: Andreas Metzler <ametzler@debian.org>
Architecture: all
Version: 0+20050625.8-1
Depends: perl
Suggests: libnet-ssleay-perl, libnet-dns-perl, perl-doc
Filename: pool/main/s/swaks/swaks_0+20050625.8-1_all.deb
Size: 27128
MD5sum: 9e6d9d01c054b66b38eb2ecfb39ee8b1
Description: SMTP command-line test tool
 swaks (Swiss Army Knife SMTP) is a command-line tool written in Perl
 for testing SMTP setups; it supports STARTTLS and SMTP AUTH (PLAIN,
 LOGIN, CRAM-MD5, SPA, and DIGEST-MD5). swaks allows to stop the SMTP
 dialog at any stage, e.g to check RCPT TO: without actually sending a
 mail.
 .
 If you are spending too much time iterating "telnet foo.example 25"
 swaks is for you.
 .
 Homepage: http://www.jetmore.org/john/code/#swaks
Tag: interface::commandline, made-of::lang:perl, mail::smtp, protocol::ipv6, pro tocol::smtp, role::sw:utility, use::checking

8:30 root@iguzki ~#

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://blog.xarli.net/index.php/trackback/472

Fil des commentaires de ce billet